Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Moissons et chaleur : prévenir les risques d'incendie

Moissons et chaleur : prévenir les risques d'incendie

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Sur leurs exploitations, les agriculteurs vont devoir redoubler de vigilance avec les fortes températures annoncées et les moissons en cours. Quelques précautions sont à prendre pour limiter un potentiel départ de feu.

Avant la moisson

Chaque matin, la moissonneuse-batteuse comme la presse (bottes rondes ou cubiques) doivent être soigneusement préparées afin d’éviter tout problème pendant l’utilisation.

Un nettoyage complet ainsi qu’un graissage des éléments comme les roulements ou autre paliers ne doivent pas être négligés si on veut éviter les départs d’incendie.

Il est important de dépoussiérer l’ensemble du véhicule en insistant sur les zones à risque de l’engin (échappement ou autre organes en mouvement pouvant atteindre des températures élevées).

L’ouverture de l’ensemble des capots et grilles permet une meilleure évacuation de ces poussières. Il faut éviter une accumulation de ces résidus dans les zones difficiles d’accès.

Après le nettoyage et le graissage en suivant les points du constructeur, un coup d’œil autour des éléments tournants permet de déceler les pièces usées et de les remplacer à temps.

Les courroies ou les chaines doivent être correctement réglées afin d’éviter une usure prématuré de ces organes, ce qui provoquerait dans le meilleur des cas une panne pendant le chantier ou un départ d’incendie dans les cas les plus graves.

Pour finir les différents niveaux doivent être vérifiés, ainsi que l’état des filtres.

Le filtre à air doit être nettoyé chaque jour.

La signalisation ne doit pas être négligée également.

Il est impératif de maintenir en état de fonctionnement un extincteur qui sera utile pour maitriser les départs d’incendie.

Pendant la moisson

Afin d’éviter les risques d’étincelles sous la coupe avec les silex, il sera préférable de couper un peu plus haut et de relever les sabots palpeurs positionnés sous la coupe de certaines moissonneuses.

Il est conseillé d’éviter les moissons aux heures les plus chaudes de la journée afin de limiter les incendies. Dans le cas d’impératif, la moisson devra se faire avec une vigilance particulière.

Un tracteur muni d’un outil de déchaumage pourra en cas de départ de feu limiter la propagation de celui-ci. Il est donc judicieux dans les parcelles à risques, d’effectuer plusieurs passages de l’outil.

Après la moisson

Après le chantier de moisson ou de bottelage, il est recommandé de ne pas stationner les machines à proximité des stockages de fourrage, paille ou carburant en laissant un espace de 4m, conseillé par les assureurs ou en érigeant un mur de la hauteur du matériel. Si le matériel est équipé d’un système de coupe batterie, il est recommandé de l’actionner.

 

>> Contact  conseillers machinisme :  Fabien Tessier ou  Daniel Colin

 

Les autres actualités sur le sujet