Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Protocole sur les retenues de substitution du bassin Sèvre-Mignon signé, la Chambre d'agriculture s'en félicite et s'engage

Ce mardi 18 décembre le Protocole sur les retenues de substitution du bassin Sèvre-Mignon a été signé par les partenaires. Après six mois de médiation organisée par Madame le Préfet, la Chambre d'agriculture se félicite de cette issue positive et s'engage à mettre tous les moyens dont elle dispose pour respecter l'engagement collectif de la profession agricole...

 

Communiqué du Président de la Chambre d'agriculture

Après 6 mois de médiation, organisée par Madame le Préfet, nous signons le « protocole du bassin Sèvre-Mignon », la Chambre d’agriculture se félicite vivement de cette issue positive, qui fera date dans l’évolution d’une gestion partagée de ce bien commun qu’est l’eau, dans l’objectif d’atteinte du bon état des eaux.

Aujourd’hui commence une nouvelle aventure pour notre territoire : faire vivre dans les faits ce protocole novateur et passer de la parole aux actes.

La Chambre d’agriculture a pour mission d’animer le développement agricole. Elle appuie tous les agriculteurs pour entamer leur transition et s’adapter au réchauffement climatique, à la concurrence internationale et aux demandes sociétales.

La Chambre d’agriculture s’engage à mettre tous les moyens dont elle dispose pour respecter l’engagement collectif de la profession agricole vers une irrigation durable.

Concrètement, et en étroite relation avec les acteurs du territoire, la Chambre d’agriculture concentrera ses efforts :

  • pour réaliser des diagnostics précis et opérationnels,
  • pour former les agriculteurs aux changements de pratiques,
  • pour proposer des systèmes technico-économiques performants,
  • pour maintenir et développer les filières à valeur ajoutée,
  • pour animer les groupes de progrès,
  • pour participer au schéma directeur de la biodiversité,
  • pour suivre et évaluer la mise en place effective du protocole dans chaque exploitation ayant accès à l’eau…

Riche de l’expérience de cette médiation, la Chambre d’agriculture souhaite s’investir dans un dialogue renouvelé avec toute la population du bassin : ce rapprochement des points de vue doit se pérenniser avec la construction de ce projet ambitieux. En se comprenant mieux, en travaillant sans tabou sur l’eau, l’alimentation, la biodiversité… c’est en réalité l’intérêt général que nous construisons ensemble.

Les ateliers que nous avons proposés se sont déroulés dans une ambiance riche et constructive, et nous nous félicitons de la volonté commune d’avancer sur un projet ambitieux et partagé.

Nous remercions les participants aux ateliers (associations, syndicats, organismes économiques, élus, agriculteurs…). Ils nous ont permis, par leur sens de l’écoute et du dialogue, de partager avec eux les deux axes fondamentaux de notre démarche :

  • Une gestion publique et collective de l’eau à usage agricole, dans le cadre mutualisé de la Coop de l’eau 79, un schéma unique en France ;
  • Un système de stockage et de prélèvement de l’eau qui permette d’atteindre le bon état et la restauration des milieux naturels.

En conclusion, je voudrais adresser un message à tous, citoyens et organisations, intéressés par l’évolution du projet. Je dis bien à tous, ceux qui ont signé le protocole et ceux qui ne l’ont pas signé.

Au service de tous les agriculteurs, de toutes les agricultures, de tous les acteurs du territoire, la Chambre d’agriculture s’engage à rendre compte régulièrement de l’avancement du projet, en toute transparence.

 

Jean-Marc Renaudeau - Président de la Chambre d'agriculture des Deux-Sèvres