Vous êtes ici : Accueil > TECHNIQUES/INNOVATIONS > Machinisme

Machinisme

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Bien immatriculer les matériels agricoles

Les matériels qui ne sont pas soumis à l’obligation de certificat d’immatriculation (carte grise) doivent être immatriculés (à l’arrière) avec un numéro d’exploitation.

Ce numéro d’exploitation est délivré par la préfecture auprès du service : Pole missions de proximité  4 rue Du Guesclin 79099 NIORT cedex 09.

La Demande d’attribution du numéro d’exploitation est à renseigner et à faire parvenir auprès de ce service, accompagné de justificatifs

- attestation de votre affiliation au régime MSA ou extrait Kbis pour les personnes morales et une pièce d’identité.

A réception et validation des documents, la Préfecture attribuera un numéro d'exploitant composé de 6 chiffres, 4 pour le numéro d’ordre et deux pour le département.

Ce numéro permet d’immatriculer les remorques et les matériels agricoles remorqués mis en service avant le 1er janvier 2013, les automoteurs mis en service avant le 1er janvier 2010 et les matériels portés. Cette démarche de demande de numéro d’exploitation, concerne les nouvelles exploitations agricoles et les exploitations agricoles qui ne sont plus à jour.

Rappel, le certificat d’immatriculation est obligatoire (carte grise) pour :

  • Tous les tracteurs
  • Tous les automoteurs (MAGA) ex : moissonneuse batteuse, ensileuse, pulvérisateurs… mise en service à partir du 1er janvier 2010
  • Toutes les remorques, les matériels instruments agricoles remorqués (MIAR) de plus de 1.5 t de PTAC, mis en service à partir du 1er janvier 2013
  • Pour les automoteurs et les matériels remorqués (MIAR) qui ne sont pas à jour, la demande de certificat d’immatriculation est possible jusqu’au 31 août 2020.

TARIF MAT 2020

 

 

 

L'intercep et autoguidage en test

Durant la semaine du 13 au 17 mai dernier, le village de Sainte-Lheurine, à côté d'Archiac, est devenu la capitale des tests d'autoguidage de tracteurs viticoles et de châssis d'interceps. Les techniciens en machinisme des chambres d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine, de Charente-Maritime et de Charente, un groupe de jeunes viticulteurs de la Haute Saintonge et l'équipe de la revue Le Paysan Vigneron ont mis en commun leurs moyens pour tester différents procédés d'entretien du cavaillon dans le vignoble de Jean-Marc Taureau.

Un essai de deux systèmes d'autoguidage montés sur des tracteurs viticoles a été réalisé. une première en la matière. Jusqu'à présent, aucun test de ce type n'avait été conduit dans les vignes. L'essai a aussi permis d'apprécier les performances du tracteur électrique Sabi Agri et des châssis de lames interceps les plus utilisés dans la région de Cognac.

L'ensemble des résultats a été présenté lors de la manifestation « Entretien du cavaillon » du 24 juillet 2019 à Sainte-Lheurine.

Une synthèse détaillée des tests a été publiée dans la revue "Le Paysan Vigneron". 

 

Les fiches détaillées de chaque test sont disponibles ICI

Coût du GNR (Gazole Non Routier) par heure d'utilisation selon les puissances des moteurs et des variations de prix

 Utilisation du tableau pour tenir compte des variations de prix du GNR

(1)  La colonne 0,60 € par litre (fond gris) correspond à la base de calcul des tableaux du Tarif'mat 2018. C'est le coût du carburant (GNR) consommé en moyenne par heure d'utilisation des différents automoteurs.

(2) Cette colonne correspond au coût du carburant consommé en 1 heure sur une base de prix de 0,65 € par litr.

(3) La valeur indique le nombre d' Euros d'augmentation du Tarif'mat 2018 par heure d'utilisation pour les différents automoteurs avec un GNR à 0,65 € par litre

(4) (5) (6) (7) Même chose que pour les colonnes (1) et (2) avec des valeurs de GNR de 0,70  et 0,75 € par litre

Contacts

Daniel Colin 06 76 12 03 13
Fabien Tessier 05 46 50 45 00

 

Plus de détails sur notre offre

La plateforme de mise en relation des cuma

Publications

Aucune actualité disponible.