Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Projets de retenues : Point d'information sur la médiation en cours et sa poursuite

La coop de l'eau et la Chambre d'agriculture font le point sur la médiation concernant le projet de retenues de substitution dans une lettre aux irrigants du département après la réunion de médiation qui s'est tenue le 21 septembre à la préfecture des Deux-Sèvres

"La réunion de médiation du 21/09/2018 est arrivée à débloquer la situation sur le projet Sèvre-Mignon, et ainsi le sauver. Mme le Préfet a constaté plusieurs points de convergence sur le volume global et l’évolution des systèmes agricoles. Pour poursuivre la médiation, elle propose d’organiser des ateliers de travail pour avancer sur les points qui restent à travailler ensemble : le règlement intérieur de l’EPMP et les engagements concrets des agriculteurs sur les pratiques et l’environnement, dans le cadre d’un projet de territoire, conformément aux préconisations du rapport de la cellule d’expertise interministérielle de février 2018 (mission BISCH).


Le principal point de blocage, le volume du projet, a été levé : un consensus a été accepté par toutes les parties pour le fixer à 12,7 Mm3, au lieu des 14 Mm3 que nous demandions. C’est le volume proposé par les experts dans une fourchette qu’ils évaluent entre 11,3 Mm3 et 16 Mm3. Leur proposition tient compte d’une erreur de 2 Mm3 de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, qu’ils ont relevée dans le calcul de la référence historique.


Une conclusion positive de la médiation est la condition posée par le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine pour sa contribution financière : si elle échoue, le projet ne pourra pas se faire, faute d’équilibre économique. Pour sauver le projet, nous avons donc accepté de le retravailler sur ce volume de 12,7 Mm3, la seule base acceptable par les parties.

>> Lire la suite